N o t r e H i s t o i r e

Ainsi, dans notre domaine, chaque goutte de vin est empreinte de l’histoire de ma famille. La terre et la vigne ont été choyées par les mains de mes ancêtres, véritables gardiens de notre patrimoine viticole. Leur amour et leur respect pour la nature se transmettent de génération en génération, donnant naissance à des vins d’une qualité exceptionnelle.

Guidés par l’amour de la terre et une connexion intime avec nos vignes, nous perpétuons cette tradition, veillant à ce que chaque bouteille de Château Meylet soit le reflet authentique de notre passion et de notre savoir-faire.

 
Cinq générations

C o m m e n t t o u t a c o m m e n c é

Depuis 1875, notre domaine familial s’étend sur 2,3 hectares, baigné dans le respect indéfectible de la terre et la nature. Cette valeur immuable a été transmise de génération en génération. C’est en l’année 1978 que notre premier millésime vit le jour, portant avec fierté le nom « Château Meylet ». Les vignes qui fleurissent sur nos terres sont issues d’une longue lignée familiale, remontant jusqu’à Jean Morel, mon arrière-arrière-grand-père originaire de l’Auvergne. 

À la fin du XIXe siècle, Jean Morel décida de poser ses valises à Saint-Émilion, où il exerçait la profession de commerçant de tissus. Tout en restant fidèle à son métier, sa passion pour la vigne le poussa à acquérir sa première parcelle, un geste empreint d’amour et de dévouement envers cet art ancestral.

Étapes clés

P r e s q u e 1 5 0 a n s d ' h i s t o i r e

1875

Commencement

Naissance de notre domaine familial de 1,58 hectare, cultivé dès ses débuts, avec un profond respect pour la terre et les vignes.

1978

Première cuvée "Château Meylet"

Première cuvée, fièrement baptisée «Château Meylet». Depuis lors, cette appellation est devenue le symbole de notre engagement et de notre savoir-faire.

1982

Transition en bio

Nous avons fait le choix de la viticulture biologique, devenant ainsi l’un des pionniers de la région de Saint-Émilion dans cette démarche.

1987

Biodynamie

Notre domaine est devenu le tout premier vignoble cultivé en biodynamie de la région bordelaise.

1990

Vinification sans sulfite

Nous avons franchi un cap en adoptant une vinification sans sulfite, une pratique que nous avons conservé.

2015

Succession

David a pris la direction du domaine, succédant à son père Michel Favard.

2022

Arrivée de Laurence

Laurence a rejoint David pour gérer conjointement le domaine et poursuivre son développement.