L'histoire de Château Meylet 

mains raisins

David FAVARD pourrait se définir comme paysan-vigneron. Il reprend les rênes du domaine en 2012, qui lui ont été léguées par son père, Michel. Les vignes sont issues d’une même lignée familiale qui remonte à son arrière-arrière-grand-père auvergnat, depuis 1875 ! Celui-ci s'était établit à Saint-Emilion à la fin du XIXe siècle où il faisait commerce de tissus. C'est lui qui acheta la toute première parcelle de vigne, par passion, sans pour autant changer de métier. Dans le même esprit, le grand-père de Michel FAVARD agrandit le vignoble mais demeura ébéniste toute sa vie.

Vins BIO depuis 1875

Les terres du Château Meylet ont toujours été traitées naturellement. Depuis 1875, et plus particulièrement 1900-1920, dates des premières déclarations de récoltes par le grand-père de David, aujourd'hui aux commandes, les vignes sont travaillées dans le respect de la terre et de la nature. Le cuivre et le soufre utilisés, appelés autrefois la bouillie bordelaise, furent les seuls éléménets apportés au sol pour obtenir en 1978 la première cuvée du Château Meylet.

Demeter & le vin biodynamique

Les années 80 vont amenées leur lot d'appelations et de labels qui vont faire entrer officiellement les vins du Château Meylet en gamme BIO. Michel FAVARD, le père de David, travaille alors la vigne de façon classique mais avec le souci d'utiliser les produits les moins corrosifs possibles. Les différents organismes : Lemaire-Boucher, Nature & Progrès et enfin ECOCERT, ne suffisant pas et n'étant pas encore exactement dans la précision qu'il apporte à ses sols, il découvrira grâce à certains vignerons connus, l’agriculture biodynamique et passera en DEMETER en 1987, sa voie est enfin trouvée ! Le Saint-Emilion BIO, DEMETER est officiellement né !

Par définition, David utilise cette expression pour parler de la culture DEMETER : "c'est une culture païenne, perdue de nos jours, impliquant une énergie non visible à l'oeil nu, interragissant avec la nature". Une adequation parfaite des différents éléments naturels avec l'action de l'homme.

Evolution actuelle :

demeter

Au début des années 1990, c'est la vinification sans soufre ; en 1998, élevage sans soufre et vinifications en cuve bois tronconique ; léger sulfitage à la mise en bouteille dans la cuve d’assemblage. Tout se fait par gravité, sans pompe.

David FAVARD, après avoir fait ses études dans le vin et la vigne, travaille sur différents domaines à Saint-Emilion, et explore tous les métiers du vin (le négoce, la vente sur les marchés et les foires, la restauration). Il revient sur le domaine de 1998 à 2001. Puis il part faire ses armes sous d’autres cieux... Il réintègre par la petite porte en 2012, le domaine familial ; qu'il reprend jusqu'en 2015 avec deux associés (Michel FAVARD et Ludovic BARTHE).

Nouveau départ : la Cuvée Origine

chateau meylet 11Depuis 2015, David gère le domaine, sous l’œil bienveillant de son père. Une première cuvée, sans soufre ajouté, voit le jour avec la Cuvée Origine, point de départ d’un renouveau du domaine avec une nouvelle patte de vigneron, tout en restant dans la lignée de son père.

En 2016, une nouvelle équipe est née, avec la participation d’Anne CALDERONI comme bras droit, et de Mauro CATARINELLA comme collaborateur, un chef d’orchestre et deux musiciens ! Pervenche l’épouse de David participe également à l’aventure...

Galerie de portraits

 

 

© 2018-2019 CHÂTEAU MEYLET - David FAVARD • La Gomerie, 33330 SAINT-ÉMILION • 06 87 84 27 26contact@chateau-meylet.comMentions légales • Création site web : Steloweb